Solsona

Avec une population de plus de 9014 habitants (en 2018) et une superficie de 1832 ha, Solsona garde encore aujourd’hui ses principaux attraits, le calme et la richesse du patrimoine historique et culturel.
Solsona est le chef-lieu de la contrée du Solsonès. Pour trouver ses premiers habitants il faut remonter jusqu’au néolithique, si bien nous devons situer l’origine de la ville actuelle dans le Xè, la population se développant autour du château et du monastère. En 1593 fût crée l’évêché de Solsona, et un an plus tard le roi Felipe II octroya a l’agglomération le titre de “ville”. Solsona a encore la structure des ramparts et conserve une partie de ceux-ci et du Pou de Gel (puits de glace où on emmagasinait de la glace pour sa conservation), et trios portes d’entrée: celled u Pont, celled du Castell et celle de Llobera.
Son offre culturelle est largement représentée par le Musée Diocésain et Régional, ainsi que le Centre d’Interprétation Touristique du Solsonès qui accueille la reproduction d’un atelier de coutelier ainsi que par un ensemble de bâtiments d’une grande valeur architecturale comme est le cas de sa cathédrale, de style gothique et que conserve dans le style roman les trios absides et le clocher du temple, consacré en 1163, à l’intérieur de la Cathédrale se trouve un retable baroque dédié à la Vierge à l’Enfant de la Mercè, ainsi que l’image de la Vierge à l’Enfant du Cloître, taillée dans la pierre au XIIe siècle. Dans le Palais Episcopal, bâtiment néo-classique, vous pouvez visiter le Musée Diocésain et Régional, qui enferme des pieces très importantes des arts roman, gothique et renaissance; ainsi qu’une sale dédiée à des sculptures de sel de Cardona.

Pour jouir pleinement de Solsona, la visite devrait être faite sans se presser, en savourant la promenade par ses rures, ses places, comme celle de Sant Joan, par la beauté de ses bâtiments, comme celui de la Mairie (XVe), ou le Palais Llobera, typique de la maison catalane (XVIe)…

Beaucoup des rues du quartier ancient ont le nom d0un saint, et beaucoup d’autres ont gardé le nom du role social qu’ils avaient, par exemple la rue de Les Terceries était le nom donné aux boucheries, Les llices où il y avait les jeux et les toumois médiévaux, et la Regata qui conduisait l’eau de la fontaine principale pour arroser les jardins potagers de l’autre côté de la muraille. Si on regarde en haut on peut voir beaucoup de pouters sous les toits des maisons qui sont sculptées et il est aussi possible de regarder les objets utilises autrefois pour metre les torches qui illuminaient les rues.

Pour plus d’information: La Mairie du Solsona

Comparteix:

Oficina de Turisme del Solsonès
Ctra. de Bassella, 1
25280 Solsona
Tel. 973 48 23 10